"Seuls les portraits ont le droit d'être laids"